Bon week-end.

Publié le 25 Septembre 2010

L'amitié est un bien précieux, prenons bien attention de ne pas la perdre, enfouissons là au fond de notre coeur.

 

 

 

amitié elisa

 

Le coude italien.

 

 

Un jeune homme, avec sa nouvelle époue, va visiter sa grand'mère italienne, autrement dit sa nonna.

 

Il l'appelle avant de partir, pour s'assurer qu'il a bien la bonne adresse et surtout se faire expliquer le chemin.

 

"Jé souis à l'appartementa 301. Dans le hall d'entrée, tou sonnes avec ton coude sour lé 301.

 

Jé répond et tout entra dans l'ascenseur. Avec on coude tou pèses sour lé numéro 3 ... si, si l'étage.

 

Quand tou sorta, c'est à gauche. Avec ton coude, tou sonnes à ma porte."

 

Nonna, ça me semble facile, mais pourquoi je dois me servir de mon coude?

 

Quoi  !!!  Tou arrives les mains vides ???

 

....................................................................................................................

 

 

F. Ribery s'adresse à une prostituée :

 

"Tu prends combien de l'heure? Lui demanda-t-il?"

 

" 100 €" répond-elle.

"Fais-tu à la manière arabe?"

 

"Non", lui dit-elle un peu méfiante.

 

" Pis si j'te donne 200 € ?

 

" Pas plus" dit-elle ne voulant pas prendre de risque.

 

" Alors 300 € !"

 

"Non, répond elle de plus en plus méfiante ....

 

" Ok, j'te paye 1000 euros, pis c'est ma dernière offre".

 

Après quelques moments de réflexion, elle pense c'est quand même une offre et accepte l'offre de Ribery.

 

Après 3 heures d'ébats passionnés, il se lève et va se rhabiller.

 

Exténuée et un peu surprise, la prostituée lui demande :

 

"Quand tu m'as demandé de te faire l'amour à la manière arabe, je m'attendais à quelque chose d'un peu plus pervers et dégoûtant. Qu'est-ce que c'est exactement la manière arabe"?

 

Ribery lui répond :

 

" Tu envoies la facture au gouvernement français" !!!!

 

ligne-grenouille.gif

 

 

Bis enfant champignon 

 

Rédigé par elisa-nv.over-blog.com

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article